H2G2 : tome 5, Globalement inoffensive by Douglas Adams

By Douglas Adams

Show description

Read or Download H2G2 : tome 5, Globalement inoffensive PDF

Best french books

La monnaie et ses pièges

Certains passages ont déjà été publiés dans be troubled l. a. pick out de Milton et RoseFriedman © 1980, 1979 through Milton Friedman and Rose D. Friedman; et certainschapitres d'abord publiés par Jou mal of Political economic climate, 1990; Jou mal of EconomicPerspectives, 1990; et financial and ECO/lOmic Siudies (Bank of Japan), 1985.

Vous les connaissiez sucres ? Les voici en version salee... et vice versa

Les four bonnes raisons d acheter ce livre: Vous amis des amis a epater, une belle-mere a decoiffer, un (e) cheri (e) a eblouir ; Vous avez de l humour ; Vous avez l esprit de contradiction. (Si, si, ne le niez pas! ) Mais ce que vous ne savez pas, c est le mode d emploi pour transformer un Paris-Brest en Brest-Paris, une pizza en dessert ou une religieuse en hors-d #339;uvre.

Additional info for H2G2 : tome 5, Globalement inoffensive

Sample text

Il sortit de sa sacoche un arc miniature, avec ses flèches, acheté à un marchand forain. Il avait découvert que cette atmosphère de carnaval venait de ce que les autochtones célébraient comme tous les ans la Supposition de Saint Antwelm. Saint Antwelm avait été de son vivant un grand roi populaire qui avait émis une grande et populaire supposition. Il avait supposé que ce que tout le monde désirait, toutes choses égales par ailleurs, c’était d’être heureux ensemble, de bien se marrer et de s’éclater un max.

S’il est une chose que la vie m’a enseignée, répondit Tricia, c’est qu’il ne faut jamais aller récupérer son sac. Un tout petit peu plus d’une heure plus tard, Tricia s’assit sur l’un des deux lits jumeaux de sa chambre d’hôtel. Elle resta plusieurs minutes sans bouger. Elle se contentait de fixer son sac, innocemment posé sur le lit voisin. Elle tenait à la main un billet de Gail Andrews qui disait : « Ne soyez pas trop déçue. Téléphonez-moi si vous avez envie d’en parler. À votre place, je ne bougerais pas demain soir.

Elle ne savait trop quelle stratégie adopter. Continue à les faire parler, se dit-elle. Tu aviseras plus tard. — Vous me surveilliez… moi ? — Vous, et tout le reste. Tout ce qu’il y a sur votre planète. La télé. La radio. Les télécommunications. Les ordinateurs. Les circuits vidéo. Les entrepôts. — Quoi ? — Les parkings. Tout. Nous surveillons tout. Tricia les regardait fixement. — Ce doit être prodigieusement ennuyeux, non ? bafouilla-telle. — Tout à fait. — Alors, pourquoi… — Excepté… — Oui ?

Download PDF sample

Rated 4.64 of 5 – based on 18 votes