La verite sur les gestes by Georges Chetochine

By Georges Chetochine

Show description

Read or Download La verite sur les gestes PDF

Similar french books

La monnaie et ses pièges

Certains passages ont déjà été publiés dans be troubled l. a. pick out de Milton et RoseFriedman © 1980, 1979 through Milton Friedman and Rose D. Friedman; et certainschapitres d'abord publiés par Jou mal of Political economic system, 1990; Jou mal of EconomicPerspectives, 1990; et financial and ECO/lOmic Siudies (Bank of Japan), 1985.

Vous les connaissiez sucres ? Les voici en version salee... et vice versa

Les four bonnes raisons d acheter ce livre: Vous amis des amis a epater, une belle-mere a decoiffer, un (e) cheri (e) a eblouir ; Vous avez de l humour ; Vous avez l esprit de contradiction. (Si, si, ne le niez pas! ) Mais ce que vous ne savez pas, c est le mode d emploi pour transformer un Paris-Brest en Brest-Paris, une pizza en dessert ou une religieuse en hors-d #339;uvre.

Extra resources for La verite sur les gestes

Example text

L’expérimentation Seule l’expérimentation peut permettre de répondre à cette question. Pour cela, il faut activer une démonstration simple : on fait écouter un texte par un échantillon de personnes neutres dans une situation donnée. On analyse, à l’aide d’un questionnaire, ce qui a été compris et retenu. Puis on refait l’expérience sur un même échantillon en mettant en exergue le non-verbal du sujet qui présente le texte. On repasse un questionnaire pour voir si le non-verbal a permis (ou non) de faire progresser la compréhension de ce qui a été dit.

Elle réfléchit. Elle ne parle pas, son visage est sans grande expression. De temps en temps, en lisant ce qu’il y a sur les produits, elle fait une moue de la bouche ou porte sa main à sa bouche. Peut-être observe-t-elle les emballages ? Peut-être faitelle de savants calculs comparatifs entre les promesses de chaque produit et les prix affichés ? Tout cela, on peut le supposer, mais on ne saura jamais vraiment ce qu’elle pense, même si on lui pose la question, ce qui est toujours tentant mais qui n’a pas une grande utilité !

Si l’autre ne comprend pas ce que nous disons ou n’accepte pas notre plan, nous saccadons nos gestes, notre buste se penche vers l’avant et nous mettons la main sur notre tête en hochant celle-ci, ce qui traduit, pour un observateur, la folie ou la bêtise de notre interlocuteur. Dans tous ces gestes qui sont de natures très différentes, seuls les derniers (gestes saccadés, buste penché, mains sur la tête) sont d’ordre métaphorique. Ils expriment une chose non définissable : la bêtise de l’autre, du moins de notre point de vue.

Download PDF sample

Rated 4.79 of 5 – based on 28 votes